SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Qu’a dit Allouch à « Sawt Beirut International » ?

Souraya Chahine

L’attention est attirée sur la performance du Premier ministre désigné pour former le gouvernement, et il y a une anticipation de la mesure qu’il prendra, car toutes les possibilités sont ouvertes, en particulier ses excuses pour la mission, et des contacts internationaux et arabes intensifs ont lieu sur l’évolution de la situation libanaise.

L’ancien député Dr Mustafa Alloush a déclaré à « Sawt Beirut International » qu’il y avait un nouveau mouvement américano-français-saoudien, car les trois parties conviennent de ne pas laisser l’État s’effondrer. Des délibérations sont en cours sur les moyens d’éviter cet effondrement. »

Il a ajouté : « Les Américains et les Français sont très inquiets et soulignent le plein soutien des systèmes de sécurité au Liban, y compris l’armée et les forces de sécurité ».

Il a poursuivi: « Et ils tentent d’amener Riyad dans la ligne du soutien économique, humanitaire, social et matériel pour continuer. »

Alloush a indiqué que le nouveau cycle du Premier ministre désigné pour former un gouvernement dans certains pays est lié à l’exploration de nouveaux horizons à la lumière de la réunion tripartite américano-française-saoudienne.

Et sur une question sur les récentes propositions de formation du gouvernement, il a expliqué : « S’agissant de ces propositions, l’enjeu est avec le président de la République, qui insiste toujours sur le tiers de blocage et n’acceptera pas les quatre six à la place.  »

Il a ajouté : « Le problème, c’est le président de la République, qui veut terminer son mandat avec un gouvernement qu’il peut limoger. »