SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Qu’a dit le comité de suivi des victimes de l’explosion d’al-Tlel?

Le Comité de suivi des victimes de l’explosion d’Al-Talil a tenu une réunion dans le bâtiment de la municipalité d’Ain Tinta – Ain Eshma – Fasiqin, trois jours après la mort de deux des blessés dans l’explosion de Tallil, Hassan Al-Maslamani et Khaled Hawik de la ville d’Ain Tinta, à l’invitation du maire, Abdel Moneim Al-Sheikh, et en présence des chefs d’Etat, des communes et des maires de la région et de ses environs.

Dans un communiqué, la réunion a salué la revendication du commissaire du gouvernement, le juge Fadi Akiki, concernant les personnes impliquées dans le massacre d’Al-Talil, appelant les autorités judiciaires compétentes à « élargir l’enquête et écouter davantage de déclarations de témoins ».  »

Ils ont souligné « les constantes nationales en soutenant les institutions de sécurité, au premier rang desquelles l’armée ».

Notant « l’initiative du commandant de l’armée, le général Joseph Aoun, en visitant les soldats blessés dans les hôpitaux, et l’initiative du général de division Imad Othman en termes de patrouilles des forces de frappe dans la branche de l’information pour suivre le rythme des camions-citernes pour le gouvernorat d’Akkar.  »

La réunion a appelé les compagnies importatrices de pétrole à « approvisionner immédiatement le gouvernorat du Akkar en carburant, en particulier les stations, sous la supervision des municipalités et des forces de sécurité ».

Et ils ont remercié les œuvres caritatives et les initiatives individuelles envers les familles des martyrs et des blessés et toute la région.

Il a appelé le président du Parlement Nabih Berri et tous les blocs parlementaires à « soutenir le projet de loi présenté par l’un des représentants de la région, qui stipule que nos martyrs sont considérés comme des martyrs d’honneur en tant que martyrs des institutions de sécurité et leur allouent des pensions et des indemnités, ainsi que des les blessés. «