SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 December 2021, Monday |

Qu’a dit le ministère de la Culture à propos de la contrebande des pièces antiques au Kuwait?

Le ministère de la Culture, a publié une déclaration dans laquelle il a répondu à « ce qui circule sur les réseaux sociaux qui parle de la contrebande des pieces antiques, vers l’État de Kuwait. »

La réponse indiquait, qu’un livre, « publié par le directeur général des pieces antiques, n ° 617 datant le 29/03/2021 parle d’un manque d’approbation pour retirer la pierre circulaire d’un ancien pressoir à olives, et cela en réponse au livre du Mukhtar de la ville méridionale de Balat. « .

Le communiqué a ajouté: » Après avoir mené des enquêtes, il est devenu évident que l’antiquité de contrebande avait été exportée hors du Liban avant la lettre du directeur général mentionnée ci-dessus, ce qui indique que la pièce a été passée sans l’autorisation du ministère de la Culture . »

Il a poursuivi: «Le propriétaire de la pièce de contrebande, appelé Ra’fat Mahmoud Umamah, a soumis une lettre recommandée le 03/02/2021, dans laquelle il a demandé l’autorisation d’exporter au Kuwait un moulin à pierre et cela sans mentionner le pressoir à olives, objet de contrebande, et ceci est une indication de la mauvaise intention du maître. »

Le communiqué expliquait: « Le 03/03/2021, le Ministre de la culture a adressé une lettre à l’Administration libanaise des douanes, y compris l’autorisation d’exporter une meuleuse de pierre fabriquée à la main avec une chargeuse sur pneus, alors que ses accessoires vers la Kuwait. »