SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Qu’a dit le Syndicat de la Presse dans sa déclaration ?

Le Syndicat de la presse libanaise a publié la déclaration suivante :

« L’enlèvement de journalistes britanniques dans la région de Dahieh Al Jnoubieh, continue d’interagir localement et internationalement, en particulier en Grande-Bretagne.

Le Syndicat de la Presse, qui a fermement condamné cet acte, tient à confirmer les faits suivants :

Premièrement – le Liban doit adhérer à la liberté sous ses divers aspects, en particulier la liberté d’opinion en paroles et en pratique.

Deuxièmement – « La seule chose dont nous avions besoin était l’enlèvement de journalistes étrangers » pour donner au monde une autre preuve de la détérioration globale que nos conditions générales ont atteint.

Troisièmement – que les autorités de sécurité et judiciaires exigent que les auteurs soient exposés et que les mesures les plus extrêmes soient prises contre eux. C’est sa responsabilité directe.

Quatrièmement – Le Syndicat de la Presse continuera à témoigner de la liberté.