SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Qu’a dit le trésorier de l’Association des banques à propos du dollar et du marché noir ?

Le trésorier de l’Association des banques, Tanal Al-Sabah, a confirmé : « Il y a une manipulation sur le marché noir du taux de change du dollar », notant que « le Fonds demande aux autorités libanaises de mettre en œuvre certaines réformes ». Je pense qu’il n’y a pas de réformes au Liban, et s’il s’agit d’un « quota » d’interférence dans les ministères, alors qui mettra en œuvre la réforme ? »

Al-Sabah a souligné que « la plate-forme aujourd’hui n’est que d' »absorber » la crise actuelle et la demande aléatoire pour le dollar ». Il a souligné que « tout déposant qui avait un compte en dollars avant le mouvement du 17 octobre peut retirer 400 dollars américains et 400 dollars en livres libanaises sur le prix de la plateforme, et donc il doit lever le secret bancaire pour ce segment ».

Il a ajouté : « Les banques sont prêtes et capables de mettre en œuvre la dernière circulaire émise par la Banque centrale concernant l’argent libanais dans les banques », notant que « ceux qui ont transféré leur argent dans les banques de la « livre libanaise » au dollar après le 17 octobre le mouvement ne peut pas bénéficier de la circulaire n° 158.

Il a souligné que « la révolution au Liban n’a pas eu lieu contre les banques, mais contre les politiciens ».

Et il a poursuivi : « Mais les politiciens au Liban ont dirigé l’affaire vers les banques », notant que « quand on se fait humilier pour acheter de l’essence, on crée le problème avec le propriétaire de la station, et à la fin on retourne à les maisons, et la même chose avec les banques »ز

Il a souligné que « le seul responsable au Liban est la décision qui nous a amenés à cette étape difficile dont nous sommes toujours en train de souffrir ».