SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Que demande Abu Sharaf ?

Le chef du Syndicat des médecins libanais à Beyrouth, le professeur Sharaf Abu Sharaf, a appelé les garants officiels à relever le tarif du médecin et la valeur du travail médical en fonction de l’indice du coût de la vie, en plus d’assurer le financement nécessaire à cet effet en l’Etat libanais.

Il a souligné qu' »il n’est pas possible pour les travailleurs du secteur médical de continuer leur travail dans ces conditions difficiles ».