SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Que va-t-il se passer mardi dans différentes régions libanaises ?

Le Comité des étudiants au Liban a annoncé, à l’issue d’une réunion d’urgence qu’il a tenue sous la présidence de son président Omar Al-Hout, pour discuter de la question des examens officiels, mardi prochain le 6 juillet, une journée de « désobéissance civile étudiante » et étudiante mouvements de protestation dans diverses régions libanaises, appelant à participer au sit-in devant le ministère de l’Éducation à 13 heures de l’après-midi.

Et elle a dénoncé, dans un communiqué, que « l’éducation devient un outil de rivalités et de débats politiques, alors le ministre de l’Éducation recourt à « singulariser sa décision », comme si la situation pouvait tolérer de telles actions ».

Elle a été surprise : « L’allocation financière des enseignants est considérée comme le seul dilemme qui doit être résolu pour passer les examens. L’étudiant, comme un professeur, a besoin d’essence pour se déplacer, et la situation économique est mauvaise des deux côtés, en plus du début de la propagation du mutant indien au Liban. »

Le comité a confirmé que « les étudiants ne sont pas prêts pédagogiquement ou psychologiquement à passer les examens, et que la plupart des compétences n’ont pas été acquises à distance. »