SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Quel est le plan du ministre de l’énergie pour soutenir le secteur des transports publics ?

Le ministre de l’énergie et de l’eau Walid Fayad a discuté avec le Premier ministre Najib Mikati de la nécessité pour le gouvernement de prendre l’initiative d’élaborer un plan rapide de soutien aux transports publics parallèlement à l’incapacité de poursuivre la politique de subvention des hydrocarbures et de faire face à ses répercussions d’une manière qui lui permette de rester à la portée des citoyens et donc de ne pas entraver la roue économique, la mobilité et les besoins d’accès aux lieux de travail .

La proposition du ministre de l’énergie prévoit de subventionner les véhicules de transport public « taxi » avec un nombre de bidons d’essence par mois selon un prix subventionné en contrepartie de la non augmentation du tarif sur les citoyens.

Fayad a également soulevé la question du transport public sur les lignes principales entre les gouvernorats et la nécessité de l’activer comme un besoin national, car il n’est pas possible de continuer sans trouver un plan alternatif pour le transport, qui réduit les coûts de transport d’une part et réduit la consommation de dérivés du pétrole d’autre part, en soulignant la possibilité d’allouer une partie des fonds du FMI, ou d’autres fonds pour soutenir ce plan qui contribue à la construction d’un filet de sécurité sociale, car le transport est au premier rang des services publics dont les gens ont besoin.

Fayad se félicite de la coopération et de la coordination existantes dans ce dossier avec le ministre des Travaux publics et des Transports, Ali Hamiyeh, et avec le Conseil dans son ensemble. Fayad a souligné la nécessité de fournir des traitements alternatifs face à l’impossibilité de poursuivre la politique de subvention aux dérivés du pétrole telle qu’elle est, ce qui nécessite de trouver des solutions rapides, soulignant la possibilité d’une coopération entre les secteurs public et privé pour fournir des moyens de transport confortables et efficaces aux citoyens ; Il estime que l’État doit contribuer à traiter ce dossier vital, qui touche tout le monde sans exception.