SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Quelle est la réalité de la nouvelle selon laquelle 40 millions de dollars ont été gaspillés à la suite de tests PCR à l’aéroport ?

Le directeur général de l’aviation civile, Fadi Al-Hassan, a confirmé que ce qui a été soulevé au sujet du gaspillage de 40 millions de dollars suite aux tests « PCR » pour les passagers n’est pas vrai, car les compagnies aériennes se sont littéralement engagées à respecter la décision prise par la Direction générale de l’aviation civile sur la base du protocole d’accord signé entre le ministère de la Santé et l’Université libanaise.

Il convient de noter que le procureur général près la Cour des comptes du Liban, le juge Fawzi Khamis, a révélé précédemment qu’il avait ouvert une enquête sur la question des fonds manquants alloués aux examens « PCR » à l’aéroport international de Beyrouth.

Le juge Khamis a déclaré qu’il « a commencé à écouter le directeur général de l’aviation civile, Fadi Al-Hassan, le président de l’Université libanaise, le Dr Bassam Badran, et le ministre de la Santé publique, Firas Abyad, pour enquêter sur la perte des fonds du PCR à l’aéroport. »

Selon des militants sur Twitter, la valeur des fonds « pillés » est estimée à environ 40 millions de dollars, se demandant comment cet argent a pu « disparaître ».