SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Qu’est-ce que Bazzi a demandé aux autorités compétentes?

Un membre du bloc parlementaire « Développement et Libération », le représentant Ali Bazzi, a affirmé que:« le citoyen ne peut pas résister à la cupidité de certains commerçants, à la fuite des prix et aux mafias de la manipulation des devises ».

Il s’est demandé:« Pourquoi quand le taux de change du dollar baisse, les prix montent en flèche.  »

Il a appelé les autorités compétentes à « ouvrir des prisons à quiconque tenterait d’investir dans la faim et la douleur des gens par le biais du monopole ».

Il a ajouté:« C’est un crime décrit, et même en Amérique, il est considéré comme un crime, passible d’une amende pouvant aller jusqu’à un million de dollars ou d’une peine d’emprisonnement d’une durée maximale de 3 ans.

Ou avec ces deux sanctions à la discrétion du tribunal, alors qu’au Liban, c’est considéré comme de l’intelligence.

Il a souligné « la nécessité d’approuver la loi sur la concurrence pour annuler le contrôle des monopoles sur les capacités de l’État et la souffrance du peuple ».

Bazzi a critiqué les « voix appelant à augmenter les impôts, sachant qu’à la lumière du ralentissement économique, ils devraient être réduits, et non l’inverse ».

Il a estimé que:« l’intifada du 6 février a fait passer le Liban de l’ère israélienne à l’ère arabe de la résistance, et a marqué une brillante histoire de liberté, de fierté et de résistance ».

Bazzi a poursuivi avec le maire d’Al-Tiri, Ali Shaito, la question du courant électrique dans la ville.

    la source :
  • NNA