SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 October 2021, Wednesday |

Qu’est-ce que l’assemblée médicale a demandé au Syndicat des médecins ?

Le chef de la Société médicale et sociale libanaise, le professeur Raif Reda, a demandé, dans un communiqué, au Syndicat des médecins, « de prendre une décision urgente, de facturer les médecins en dollars pour les patients étrangers, et ce au lieu d’examens, de radiologie et de opérations médicales et chirurgicales, et c’est leur droit naturel.

Il a poursuivi : « Puisque ces personnes ne souffrent pas comme les citoyens libanais de la crise économique, et qu’il n’est pas raisonnable pour eux d’échanger des dollars au marché noir, et de donner au médecin une indemnité pour son examen en livres libanaises. »

Il a déclaré: « Nous appelons le Syndicat des médecins à jouer son rôle naturel et à prendre la décision urgente par sens de responsabilité envers les médecins. »

Et il a conclu : « Nous rappelons au Syndicat de laisser la liberté aux médecins de recevoir des allocations des citoyens, tout en appréciant la situation du patient, afin que le médecin puisse continuer au lieu de fermer sa clinique ou ses centres médicaux et penser à l’immigration, car la « médecine » est un métier humanitaire et non un métier de mendicité, et les médecins ont une conscience et ils sont conscients de cette situation. »