SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Qu’est-ce qui a été rejeté par le Barreau ?

Les avocats de Sidon et du Sud sont en grève depuis 5 semaines, « car les intéressés ont ignoré leurs revendications, rejetant les « agressions et abus » dont ils sont victimes.

Cet après-midi, ils ont organisé une manifestation au palais de justice de Sidon.

Khalaf

Des avocats ont participé à leur mouvement, le bâtonnier de l’Ordre des avocats de Beyrouth, Melhem Khalaf, et les membres du Conseil du barreau, Elie Bazerli et Fadi Haddad.

Khalaf a présenté « un groupe d’incidents auxquels certains avocats ont été soumis, y compris des arrestations, des mesures prises à leur encontre et des méthodes de traitement par les autorités concernées, qui ont conduit à la grève pour protester contre la méthodologie utilisée pour traiter avec les avocats, à la fois dans sécurité et dans la justice.

Il a considéré : « Le message de l’avocat est l’honneur et la dignité. » Et il a ajouté: « Cet avocat n’est pas brisé, et personne ne peut ou ne pense pouvoir le briser. »

Il a déclaré : « Nous avons tous rendez-vous au Palais de justice de Beyrouth, dans la salle des Pas perdus, et le président de l’Union des avocats de toutes les Unions européennes, qui comprend 245 syndicats européens, le président de la Fédération des syndicats français, le Le secrétaire de la Confédération des Syndicats de France et des capitaines français, et certainement nos frères arabes, le patron du Barreau d’Egypte, participeront solidairement avec nous.Il représente, comme il est aussi le président de l’Union des Avocats Arabes, l’Ordre des Avocats Irakiens et l’Association du barreau de Tripoli, et nous serons ensemble pour confirmer qu’il n’y a aucune possibilité que le message de l’avocat tombe à l’intérieur du Liban », notant que « nous pouvons assister à une chute horrible pour tout ce qui nous entoure, mais l’avocat ne tombera pas, et le Barreau est un levier d’accueil et le restera.  »

Nous avons donc tous rendez-vous lundi au Palais de Justice.