SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Qui cherche à perturber la nomination du nouveau directeur du port de Beyrouth ?

« Sawt Beirut International » a appris qu’un certain nombre d’employés du port de Beyrouth, dont le nombre ne dépasse pas les doigts d’une main et issus des catégories supérieures, cherchent à faire obstruction à l’affectation du nouveau directeur général.

Ces pressions et obstructions sont dues à la crainte de ces employés d’être placés sous le microscope, d’être interrogés et de révéler leur corruption, alors que le reste des employés du port se dirige vers une grève générale en raison de la décision du ministre d’annuler leurs frais, qui sont sans aucune compensation financière ou modification de rang et de salaire.

Le ministre des travaux publics et des transports du gouvernement intérimaire libanais, Michel Najjar, a émis une décision confiant à Omar Itani les tâches de directeur général du comité intérimaire pour l’administration et l’investissement du port de Beyrouth, succédant à Bassem Al-Qaisi.

Al-Qaisi a été nommé en août dernier pour succéder au chef du comité intérimaire pour la gestion et l’investissement du port de Beyrouth, Hassan Koraytem (qui a été relevé de ses fonctions par un décret du Premier ministre Hassan Diab), après avoir été inculpé et arrêté dans le dossier de l’explosion du port survenue le 4 août 2020.