SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2021, Friday |

Qu’y a-t-il de nouveau dans l’exportation de produits libanais vers les pays arabes du Golfe ?

Le ministre de l’Agriculture du gouvernement intérimaire Abbas Morteza n’a pas tardé à envoyer une lettre au ministère libanais des Affaires étrangères, dans le suivi de la question de l’exportation de produits libanais vers les pays arabes du Golfe, expliquant la situation et « la nécessité de communiquer avec les frères koweïtiens, et de les informer du livre adressé à l’Autorité dans le cadre du protocole diplomatique officiel ».

La décision de Morteza intervient après qu’un rapport de l’attaché commercial libanais à l’ambassade du Liban au Koweït a appelé l’Autorité générale pour l’alimentation et la nutrition au Koweït à une réunion visant à examiner le statut et l’éligibilité des exportations alimentaires et agricoles libanaises vers le Koweït.

Dans le même ordre d’idées, Morteza a écrit à l’Autorité générale pour l’alimentation et la nutrition au Koweït, dans lequel il a souligné « l’engagement du Liban à l’égard des normes alimentaires internationales, en particulier celles émises par le codex Alimentarius, et confirme que le Liban est membre de l’Autorité depuis sa création, en dehors de la signature par le Liban d’un accord de partenariat avec l’Union européenne et l’Association européenne de libre-échange (AFTA), et de son suivi du Protocole européen dans la modernisation des réglementations enregistrées sur les pesticides agricoles qui permettent leur utilisation et interdisent l’utilisation de cette interdiction européenne, en plus de l’engagement du Liban à l’égard de la majorité des normes et normes internationales. Et ses mesures approuvées pour la qualité de la production et la santé alimentaire.

« Les laboratoires du Ministère de l’Agriculture et du Département de la recherche scientifique agricole modernisent constamment les systèmes de laboratoire et leur efficacité scientifique et humaine, dans le cadre de leur suivi des mises à jour mondiales qui garantissent la sécurité et la qualité des produits libanais qui sont examinés et approuvés pour l’exportation en fonction des résultats de ces laboratoires avancés », a-t-il déclaré.

Morteza a conclu le livre en soulignant « la fermeté du Liban à coordonner et à coopérer avec tous ses frères dans les pays arabes, en particulier en termes de sécurité des produits reçus pour leur peuple autant que le souci de la sécurité de son peuple, engagé à son adhésion à l’Accord de facilitation arabe et à l’équipe arabe spécialisée dans la sécurité alimentaire et la normalisation des spécifications arabes et la coordination avec les spécifications internationales. Au nom du ministère libanais de l’Agriculture, il s’est dit « prêt à fournir des clarifications et des garanties confirmant la sécurité des produits libanais fournis aux pays arabes, principalement le Koweït ».

D’autre part, Morteza a contacté le ministre koweïtien du Commerce et de l’Industrie, Abdullah Salman, dans lequel il a assuré que « l’intérêt du Liban pour la sécurité du peuple koweïtien n’est rien de moins que son intérêt pour la sécurité de son peuple, et plusieurs sujets ont été abordés à cet égard, tout en soulignant la recherche de maintenir et de développer la relation distinctive et durable avec le Koweït, qui n’a ménagé aucun effort pour soutenir le Liban en tant que peuple et état ».

    la source :
  • MTV Lebanon