SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

Responsable français : le Hezbollah est le seul bénéficiaire de la désintégration du Liban

Un membre du Conseil des Sénateurs français, Natalie Goulet, a souligné que le Hezbollah est une organisation terroriste dangereuse, notant que des responsables avaient à plusieurs reprises averti le gouvernement du danger du terrorisme de cette milice.

Les déclarations de Goulet ont été faites lors d’une interview sur la chaîne de télévision Al Arabiya, où il a averti que le Hezbollah est le seul bénéficiaire de la désintégration du Liban, soulignant la nécessité d’un dialogue avec les États-Unis car ils connaissent mieux le danger de cette organisation.

Dans ce contexte, le magazine français Le Point a publié une enquête approfondie sur les activités du parti dans le pays, sous le titre : « Le Hezbollah crée son réseau en France ».

Selon cette enquête, le Hezbollah ne se contente pas d’exporter des idées en France, mais il se finance, stocke des explosifs et blanchit de l’argent.

informations découvertes

Quant à cette information, ses fils ont été révélés, selon le magazine, lorsque les Etats américains ont demandé à la France de faire extrader Mazen al-Atat, un Libanais qui est accusé d’être un agent du Hezbollah, bien que des sources judiciaires locales aient indiqué que rien n’a encore été prouvé quant à sa connexion avec le terrorisme et le blanchiment d’argent, mais en même temps, aucune de ces hypothèses ne peut être exclue.

Selon Le Point, il existe un réseau libano-français accusé de blanchir de l’argent pour les gangs de la drogue en Colombie. En 2018, treize accusés, y compris Atat, ont été condamnés à Paris à des peines de prison allant de deux à neuf ans, avec sursis.