SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 October 2021, Wednesday |

Réunion au Palais de Justice pour rejeter les campagnes politiques et les attaques contre le juge Bitar

Un certain nombre de juges libanais, y compris des membres du Club des juges, ont convoqué le 24 septembre une réunion dans la salle d’audience de la Cour de cassation au Palais de justice de Beyrouth, rejetant les campagnes et les attaques contre le pouvoir judiciaire et l’État de droit, selon leur déclaration.

« Les tentatives de transmettre des messages politiques et non-politiques à n’importe quel juge et par tous les moyens sont répréhensibles et répréhensibles dans les termes les plus forts et ne peuvent être tolérées et seront satisfaites dans la forme et le fond », a déclaré la réunion.

« Il est nécessaire de préserver l’État de droit, de se soumettre à ses dispositions, de respecter les origines de ses procédures et de ne pas être derrière des arguments fragiles, et de savoir que les juges libres ne sont pas laissés à leur sort, et que toute exposition à un juge est soumise à toute une autorité constitutionnelle, de sorte qu’il n’y a pas de résurrection pour le Liban sans un système judiciaire qui n’est pas craint, sélectionné, menacé ou compromis », ont déclaré les juges.

Les juges ont appelé le procureur général discriminatoire, le juge Ghassan Aweidat, à gagner le pouvoir judiciaire et son prestige en engageant des poursuites rapides et sérieuses.