SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 June 2022, Wednesday |

Rifi ne participera pas aux consultations parlementaires

Le député, Ashraf Rifi, a publié la déclaration suivante :

« Conformément à ma responsabilité devant les Libanais qui seront soumis à l’échec en raison de la perturbation continue avant et après la désignation, je ne participerai pas aux consultations, à la lumière du système de ruine et de l’alliance prête à brûler le pays dans l’intérêt du Bassil. L’alliance des armes et de la corruption se renouvelle avec impudence. Je resterai aux côtés de tous les souverains libres et honnêtes pour sauver notre précieuse patrie de ce système qui a hypothéqué et détruit le Liban. Que Dieu protège le Liban ».

Les consultations parlementaires ont ont commencé pour désigner un président qui formera le nouveau gouvernement.

Mikati a déclaré dans une interview qu’il « n’anticipera pas les choses en adoptant un gouvernement politique ou apolitique », et a souligné que « cette question ne se fera qu’après consultation des blocs parlementaires et des représentants indépendants ».

Mikati a expliqué qu’ « il espère que la formation aura lieu rapidement, notant qu’il pourrait proposer un amendement à certains ministres et ministères, mais en général il était à l’aise pour traiter avec les composantes du gouvernement actuel ».

La Direction générale de la présidence de la République a également publié la version finale des dates des consultations parlementaires menées par le président de la République, le général Michel Aoun, le jeudi 23 juin 2022 pour désigner un président chargé de former le nouveau gouvernement, ceci après des ajustements mineurs au premier tableau, qui a été distribué il y a quelques jours.