SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Risque sérieux de la hausse des prix alimentaires dans le monde

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a averti que la hausse des prix des denrées alimentaires entraînerait des risques de malnutrition pour les enfants au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

« Avec les conflits en cours, l’instabilité politique, l’épidémie et la crise ukrainienne, la région connaît des hausses sans précédent des prix des denrées alimentaires ainsi qu’une baisse du pouvoir d’achat, et le nombre d’enfants malnutris est susceptible d’augmenter une augmentation significative « , a déclaré Adele Khoder, directrice régionale de l’OMS pour au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Elle a ajouté que « les familles ont du mal à mettre de la nourriture sur la table pendant le mois sacré du Ramadan », notant que « les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ont été durement touchés par les guerres, la pauvreté et l’épidémie, ce qui a exacerbé la situation ».

L’UNICEF a averti que si la situation se poursuivait, elle affecterait gravement les enfants de la région, en particulier en Égypte, au Liban, en Libye, au Soudan, en Syrie et au Yémen, des pays qui souffraient de conflits ou de graves crises économiques avant même que la situation en Europe ne s’aggrave.