SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 10 August 2022, Wednesday |

Salam : 40 mille tonnes de farine vont arriver dans les deux prochaines semaines

Le ministre de l’économie et du commerce du gouvernement intérimaire, Amine Salam, a souligné que « les politiques de subvention aléatoires sont ce qui nous a amené là où nous sommes aujourd’hui. »

Il a souligné, lors d’une conférence de presse, que « la question de la subvention du blé a été mise en place par le gouvernement précédent, après qu’une décision ait été prise de le soutenir à 100% », notant que « lorsque nous avons commencé à travailler, nous avons abordé les répercussions de ces décisions, et j’ai commencé à comprendre quelles étaient leurs erreurs et leurs faiblesses, surtout lorsque la crise s’aggrave. »

Salam a affirmé : « Nous ne sommes pas partisans de la subvention des produits de base, et il y a beaucoup de pays qui ont des programmes de subvention, et c’est nécessaire quand les gens en ont besoin. » Il a souligné que « l’État décide quand la subvention sera arrêtée », notant que « celui qui vend le pain à 20 ou 30 mille livres libanaises est un voleur », notant que « nous sommes venus pour nettoyer ce qui a été fait par les administrations précédentes » au ministère de l’économie.

Il a souligné qu’ « aujourd’hui, nous ne pouvons pas affronter le voleur et le trafiquant tout seul », notant que « les rapports disent que la contrebande a atteint 40% », déclarant que « 40 mille tonnes de farine arriveront au cours des deux prochaines semaines, de sorte que la saison d’été sera calme », notant qu’il y a 20 mille tonnes dans les moulins.