SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Salam: Il n’y aura pas de crise du pain

Le président du Parlement Nabih Berri a reçu à la deuxième résidence présidentielle à Ain al-Tineh le ministre iranien de la Culture et de l’Orientation Mahdi Esmaili.

Berri a rencontré le ministre de l’Economie Amin Salam et a été informé des derniers développements, des conditions économiques et de la sécurité alimentaire.

A l’issue de la rencontre, Salam a déclaré:« J’ai rencontré le président Nabih Berri dans le but de l’informer de plusieurs dossiers sur lesquels nous travaillons au ministère de l’Economie et du Commerce et de le remercier pour son soutien à l’excellent travail qui a été accompli la semaine dernière.

Je parle ici du droit de la concurrence, qui s’inscrit dans le cadre des travaux du Ministère de l’Economie et du Commerce en tant que ministère directement concerné par le droit de la concurrence et son application après sa publication au Journal Officiel, qui est une étape très importante ».

Il a ajouté:« J’ai également informé son pays des travaux du ministère sur la question de la protection des consommateurs, et il y tient beaucoup ».

Nous sommes en contact permanent avec lui en termes de protection des citoyens contre toutes sortes d’exploitation, de monopole et de fraude par le biais de la Direction de la protection des consommateurs et du travail acharné qu’elle accomplit ».

Salam a poursuivi:« L’autre sujet sur lequel j’ai rassuré le président Berri, c’est la question du blé, qui est un enjeu de sécurité alimentaire par excellence, et je l’ai rassuré.

Nous suivons cette question et, si Dieu le veut,Il n’y aura pas de crise du pain ou de blé, et nous l’avons informé qu’aujourd’hui certains services de sécurité, selon ce qu’ils nous ont dit, ont saisi de grandes quantités de blé stocké et monopolisé.

Berri a souligné la nécessité de suivre cette affaire et de ne pas permettre à certains de profiter des conditions de la guerre russo-ukrainienne pour manipuler les moyens de subsistance des citoyens.

Nous l’avons également informé que le ministère travaille et a pris l’autorisation d’importer des quantités de blé directement de l’État libanais afin d’établir une sorte d’assurance pour la sécurité alimentaire ».

Il a conclu:« Nous avons remercié le président Nabih Berri pour son plein soutien dans l’approbation de la loi sur la concurrence, qui est une loi qui changera la direction économique du Liban pour le mieux ».