SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

Salameh explique pourquoi il a mené l’audit

Le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, a précisé que « j’ai mené un auto-audit à la lumière des campagnes systématiques continues visant à porter atteinte à ma dignité et à remettre en cause mes sources de financement et toutes ces campagnes sont des inventions dans certains journaux et c’est ma réponse scientifique. »

Salameh a souligné dans une intervention télévisée qu’« après avoir remis ma biographie financière aux autorités locales et étrangères, j’ai voulu effectuer un audit et j’ai confié à une société de réaliser cet audit, afin de dire que ni moi, ni ma famille , ni mes proches n’ont bénéficié de la Banque du Liban et je suis libre de dépenser mon propre argent et de l’investir comme je veux. »

Sur la raison pour laquelle les sociétés qui vérifient les comptes de la Banque du Liban n’ont pas été mandatées pour auditer ses comptes, il a déclaré: «depuis ma nomination en tant que gouverneur, j’ai demandé qu’il y ait des auditeurs à la Banque du Liban, et quand je veux travailler sur une question qui me concerne dans la situation actuelle et bien que les entreprises sont excellentes, il était logique de chercher une autre entreprise. »

Il a ajouté: « les audits aux comptes ont étudié le mouvement des comptes de la société « Fawry », et il s’est avéré qu’elle ne bénéficiait des fonds de la Banque du Liban », précisant que j’avais renoncé au secret bancaire et l’audit avait le droit d’accéder à tous mes comptes. »

Salameh a poursuivi: « Le rapport a confirmé que mes comptes personnels sont séparés de ceux de la Banque du Liban. »

Salameh a indiqué: « J’ai soumis avec les documents ma situation financière personnelle, et les documents ont montré mes revenus avant 1993 où j’avais 23 millions de dollars, qui ont augmenté naturellement et sans aventures,et je paie des impôts sur ce que je produis à l’étranger. »