SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 September 2021, Friday |

Sami Gemayel: Hezbollah à travers un processus progressif contrôle totalement le Liban

Le chef du parti Kataeb, Sami Gemayel, a confirmé que le feu vert pour former un gouvernement n’est pas encore venu du Hezbollah, qui détient le pouvoir de décision au Liban.Il a ajouté: « Pour ses propres considérations, le Hezbollah retarde la formation du gouvernement jusqu’à ce moment, et il pourra décider plus tard de faciliter les choses, mais il est certain que la décision est prise par le Hezbollah. »

Gemayel, dans une intervention via « Al-Hadath », a décrit les négociations concernant la formation du gouvernement comme des spectacles.Il a souligné que les obstacles ne sont que pour la « consommation des médias », mais la vérité est que la décision de formation est l’une des cartes que le Hezbollah possède dans ses négociations avec toutes les parties avec lesquelles il négocie et la question est liée à la stratégie de l’Iran dans la région.

Gemayel a estimé que tout ce qui est diffusé sur des indicateurs positifs ou négatifs est pour distraire les Libanais à un moment où les gens meurent de faim et sont incapables de continuer leur vie normalement en raison des crises.

Gemayel a noté que la formation du gouvernement sous la forme que nous entendons est une continuation de l’approche précédente, c’est-à-dire l’approche des quotas et un prélude aux prochaines étapes sous les auspices du Hezbollah.Si le gouvernement est formé, ce sera sous la forme des gouvernements précédents qui n’ont pas pu procéder à aucune réforme ou ouverture sur le monde et le monde arabe en particulier.

Il a poursuivi: « Depuis le premier jour, nous avons proposé la formation d’un gouvernement indépendant capable de restaurer la confiance de l’intérieur et de l’extérieur en assumant ses responsabilités devant les Libanais, et qui comprend des personnes compétentes qui sont libérées de la logique des quotas et de la corruption qui existe au Liban.Malheureusement, tous les partis politiques responsables de l’effondrement du Liban sont ceux qui nomment les ministres de ce gouvernement, et donc on ne peut pas imaginer que le gouvernement puisse faire quoi que ce soit. »

Et a souligné la nécessité de la tenue des élections législatives à temps.

D’autre part, et en réponse à une question sur les navires iraniens, Gemayel a estimé que le Hezbollah procède par étapes et en contrôle total sur le Liban, son peuple, ses institutions et son économie.L’une des principales étapes du processus de contrôle du Hezbollah est le moment où il a réussi à imposer son candidat à la présidence,le président Michel Aoun.Le parti essaie d’entraîner l’ensemble du Liban vers l’axe auquel il appartient,pour que le Liban, comme la Syrie et l’Iran,soit sur un seul axe face à la légitimité mondiale et internationale.Par conséquent, le peuple libanais sera exposé aux sanctions auxquelles sont soumis les pays de la soi-disant opposition.

Il a poursuivi: « Le Hezbollah se présente comme le sauveur à un moment où il est responsable de cette tragédie et de ce que le pays a atteint, ainsi que de la mafia politique avec laquelle il coopère et qui est constituée de tout le système qui nous a amenés à cette situation. »

Gemayel a déclaré: « Cette logique que Nasrallah prêche dans toutes ses interventions, que la communauté internationale isole le Liban tandis que l’Iran le sauve,n’est pas vraie car c’est celui qui isole le Liban », et « si le Liban reçoit du pétrole iranien, il en paiera un fardeau conformément aux lois internationales et aux sanctions américaines. »