SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Samy Gemayel : Unifier les efforts de l’opposition souveraine

Le député démissionnaire, Samy Gemayel, a estimé que les prochaines élections parlementaires ne sont qu’une étape parmi d’autres que le Liban devra affronter prochainement, et nous devons nous y préparer.

Dans une interview, Gemayel a appelé à unifier les efforts de l’opposition souveraine car la situation au Liban est très délicate et dangereuse en raison de l’ingérence flagrante de l’Iran à travers le Hezbollah et de ses efforts pour changer l’identité civilisée et culturelle du Liban. Il a également critiqué la loi électorale actuelle élaborée par le Hezbollah afin d’obtenir une majorité parlementaire qui lui soit fidèle et qui corresponde à ses orientations.

Gemayel a ajouté : « Nous ne voulons pas d’élections pour remplacer des personnes par d’autres qui n’ont pas de projet politique clair. » Il a souligné que « la révolution du 17 octobre est une suite du soulèvement du 14 mars, qui visait à libérer le Liban de la domination syrienne. Nous ne pouvons pas exiger un État juste et la lutte contre la corruption, si le Liban est toujours occupé, directement ou par un intermédiaire. Il y a des martyrs qui ont payé le prix de leurs prises de position libres qu’il ne faut pas gaspiller. »

En réponse à une question sur le sujet de la démarcation des frontières terrestres et maritimes avec Israël, Gemayel a déclaré : « Nous sommes surpris par la position du président Michel Aoun sur l’arrêt du décret n° 6433 relatif à la démarcation des frontières terrestres et maritimes avec Israël, afin de faire un troc avec les Américains pour la levée des sanctions contre Gebran Bassil et pour Libérer son argent, car céder un centimètre de frontières terrestres ou maritimes libanaises équivaut à une haute trahison. Cela revient à vendre la souveraineté du Liban pour garantir ses intérêts personnels et ceux de sa famille. »