SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2021, Wednesday |

Shamel Roukoz: Les positions offensives de Nasrallah ont servi le parti des FL dans la rue chrétienne

Le représentant Shamel Roukoz, a affirmé que « la constitution est très claire concernant la fin du mandat du président, et si nous atteignons les délais constitutionnels et qu’un président n’a pas été élu, le gouvernement assumera le pouvoir jusqu’à son élection ».

Quant à parler des scénarios mis en place pour la prolongation du président, il a déclaré: « Qu’ils cessent de chercher des moyens de prolonger la prolongation du président, car la constitution est claire. »

Dans une interview à l’émission « Hiwar Mobakal » sur « Facebook An-Nahar », Roukoz a écarté la possibilité d’une « extension du parlement actuel.  »

Il a déclaré: « Il est très difficile de prolonger le parlement actuel, d’autant plus que la plupart des forces démissionneront du parlement, si l’affaire atteint ce stade.

Les élections peuvent être reportées si quelque chose d’important se produit dans la région et que cela se reflète au Liban. »

Roukoz a critiqué l’ingérence du Hezbollah dans le système judiciaire concernant le juge Tarek Bitar.

Il a estimé que « c’est totalement inacceptable, l’ingérence politique dans la justice et l’usage (du Hezbollah) de la force pour faire pression sur la justice sont totalement rejetés, par elle et par d’autres ».

Sur les événements de Tayouneh, il a commenté: « L’armée a réussi à contrôler la situation, après les affrontements, et elle doit toujours être soutenue dans ces situations.  »

Et il a estimé que « les positions offensives de Nasrallah, contre Samir Geagea et les Forces libanaises, les ont bien servis dans la rue chrétienne ».