SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Sixième séance d’élection du Président…Le même scénario se répète

La sixième session de l’élection d’un président de la République s’est achevée avec le quorum flottant après le retrait des députés du Courant patriotique libre et le 8 mars.

Le président de la Chambre des représentants a ajourné la session et fixé une session à jeudi prochain.

Au début de la session, le député Sami Gemayel s’est adressé à Berri en disant: Nous avons le droit de vous demander tout article basé sur le quorum des deux tiers dans les deux sessions. Berri a répondu : La constitution prévoit deux majorités, la première pour le quorum et la première pour l’élection. Il a souligné que le patriarche Sfeir avait adopté une position ferme sur la question du quorum.

Il y a eu un débat entre les députés du Kataeb et les députés du 8 mars quand ils ont parlé de faire venir les députés de 82 au parlement avec des chars pour assurer le quorum.

Quant au député « Georges Adwan », il a déclaré: Les deux tiers ont été adoptés pour le quorum et l’élection, bien que la question du quorum n’ait pas été mentionnée dans la constitution, et c’est notre position en tant que bloc, mais la constitution interdit également le boycott des sessions et c’est leur responsabilité parlementaire.

Dans un contexte connexe, LBC a déclaré: L’enthousiasme des députés à aller à la Chambre risque de diminuer car la scène se répète à chaque session et il est devenu connu qu’il y a 3 candidats fixes: le Livre Blanc, Michel Moawad, et d’autres slogans, y compris le nouveau Liban, et le nom de Ziad Baroud ne sera pas présent.