SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Souaid: Comme si l’enquête sur le crime du port de Beyrouth était devenue une chose du passé?

L’ancien député Fares Souaid, a écrit sur son compte personnel Twitter:

Comme si l’enquête sur le crime du port de Beyrouth était devenue une chose du passé? Où est l’État, où est la justice, où sont les partis, où est l’opinion publique, où sont les médias? Ils n’obtiendront rien.

Le Hezbollah a cherché à plusieurs reprises à retirer l’enquêteur judiciaire du crime du port de Beyrouth, le juge Tarek Bitar, de l’affaire, dans ses tentatives continues.

Des menaces publiques et des actes d’intimidation ont été proférés par des ministres du Hezbollah et leurs alliés du mouvement Amal, dans le but de remplacer le juge Bitar par un autre enquêteur.

Plus d’un an après l’explosion, qui a fait plus de 200 morts et des milliers de blessés, aucun responsable n’est tenu responsable.