SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Syndicats de la boulangerie : Ce qui se passe est une violation claire des lois et de la constitution

« Chaque jour qui passe, les propriétaires de boulangeries et de fours supportent des pertes importantes en raison de la forte hausse du prix du carburant, que nous payons en dollars américains après qu’il soit sécurisé sur le marché noir et au prix populaire, sachant que nous vendons du pain et nos produits en lire libanaise », a déclaré la Fédération des syndicats de boulangeries et des fours au Liban dans un communiqué.

« Il est bien connu qu’aucun pays ne tarife des biens sur des marchés autres que sa monnaie nationale, et ce qui nous arrive est une violation claire des lois et de la constitution. »

Le syndicat a appelé à « corriger le déséquilibre créé par l’Etat lui-même dans le prix du pain à la suite de la hausse hebdomadaire des prix du carburant, en particulier de l’essence utilisée dans nos institutions, sachant qu’il existe un accord entre le syndicat et le ministère de l’Économie et du Commerce pour revoir chaque mercredi le tarif de l’arrimage du pain à la hausse ou à la baisse selon le calendrier d’installation des prix des dérivés du pétrole. « Actuellement, deux semaines se sont écoulées et ce tarif n’a pas été pris en compte, ce qui a causé aux propriétaires de boulangeries et de fours des pertes financières dans les conditions économiques actuelles, qui ont affecté négativement toutes les institutions productives, y compris les boulangeries et les fours. »

« Il aurait été préférable que l’État, qui veut assurer le pain pour la classe ouvrière et les personnes à faible revenu, continue à soutenir le combustible pour les fours et les moulins et ne supporte pas l’échec de leurs politiques », a déclaré le syndicat.

Il a appelé le ministre de l’Économie et du Commerce à « signer le nouveau tarif et à le délivrer conformément au calendrier adopté par le ministère le plus rapidement possible pour que tout le monde soit équitable et empêcher les boulangeries et les fours de cesser de fonctionner ».