SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Taymour Jumblat: les gens ont abandonné « l’assassinat politique »

Aujourd’hui, le chef du bloc « Rassemblement démocratique », le député Taymour Jumblat, a estimé que « les élections sont une nouvelle station qui a prouvé l’identité démocratique du Liban et la diversité que beaucoup ont tenté d’abolir, et le peuple a fait tomber l’assassinat politique que certains avaient prévu à la maison et à l’étranger.

Il a poursuivi : « Nous remercions les collègues avec qui nous nous sommes présentés aux élections et ceux qui n’ont pas réussi, et nous continuerons à coopérer avec eux, et saluons le camarade Habouba Aoun, le camarade Afra Eid et le cher ami Saad Eddin al-Khatib.  »

Jumblat a déclaré: «Les élections sont terminées et ce qu’il faut, c’est former un gouvernement le plus tôt possible car le pays ne porte plus, et nous continuerons à travailler pour tous les slogans que nous avons soulevés lors des élections et nous voulons qu’ils soient pleinement réalisés et nous les réduisons à la souveraineté et à la réforme.

Il a ajouté : « Tout d’abord, sur la question de la souveraineté. La souveraineté est une question essentielle pour laquelle nous nous sommes battus et nous continuerons jusqu’à ce que nous protégions l’État, notre décision nationale indépendante et nos relations normales avec les pays arabes frères.

Deuxièmement, sur la question de la réforme, il y a de nombreux points, à commencer par le plan de relance et les procédures de réforme exigées par le FMI, ainsi que l’électricité, la restructuration du secteur bancaire, les droits des petits déposants, ne pas vendre la propriété de l’État, mais l’investir et placer le produit dans le fonds souverain.

Et il a ajouté : « Outre le système fiscal juste, le développement et la modernisation du système politique par l’abolition du sectarisme, une nouvelle loi électorale et une réduction de l’âge de voter que nous avons précédemment présentés, en plus des adresses de l’état civil dans le statut personnel, la citoyenneté, les droits de l’homme et les droits des femmes, l’indépendance judiciaire, la justice sociale et la nécessité d’assurer la protection des salariés. On espère ouvrir une fenêtre d’espoir pour les jeunes dans afin de prévenir les migrations, de créer des opportunités d’emploi et la possibilité de soutenir des initiatives individuelles, et enfin de protéger l’environnement ».