SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

Tenenti sur les activités maritimes de la FINUL dans le contexte de l’explosion du port: Ce sont des allégations trompeuses!

Le porte-parole de la FINUL, Andrea Tenenti, a commenté « certains reportages récents des médias, qui spéculaient sur les activités de MTF, dans le contexte de la tragique explosion dans le port de Beyrouth le 4 août 2020.
Il comportait des allégations sans fondement, ignorant le mandat de la FINUL et la manière dont MTF opère. »

Tenenti a expliqué: « La force opérationnelle maritime a été déployée, à la demande du gouvernement libanais, pour effectuer des tâches très spécifiques, en soutien aux autorités libanaises.

La nature de cette assistance est clairement définie, par les autorités libanaises, qui conservent le droit souverain et la responsabilité qui en découle, de sécuriser leurs frontières maritimes.  »

Il a poursuivi: « Par conséquent, à la demande du gouvernement, le rôle de la MTF est d’appeler les navires approchant du Liban et de signaler tout navire suspect aux autorités libanaises, qui sont chargées d’inspecter ces navires de manière indépendante.

La FINUL ne peut pas monter à bord et procéder à une inspection physique de tout navire dans les eaux territoriales libanaises, sauf demande expresse des autorités libanaises.  »

Tenenti a souligné que « la Force maritime de la FINUL n’est pas non plus chargée d’autoriser l’entrée dans les ports libanais.

Cette question, une fois de plus, relève du droit souverain des autorités libanaises.

En conséquence, après avoir renvoyé le navire aux autorités libanaises, la FINUL n’intervient que si les autorités libanaises demandent une aide supplémentaire dans le cadre du mandat de la FINUL.  »

Concernant l’explosion du port de Beyrouth, et en raison de l’enquête judiciaire en cours, Tenenti a affirmé qu’« il ne serait pas approprié que la FINUL se prononce sur ce cas particulier.

Cependant, la FINUL coopère pleinement avec les autorités judiciaires libanaises et leur a fourni toute l’assistance requise dans le cadre du mandat de la FINUL.

Dans ce contexte, il a estimé que « certaines accusations portées dans les médias dénaturent le fonctionnement de la FINUL ».

« La FINUL appelle toutes les parties concernées à cesser les spéculations infondées et trompeuses sur ce problème grave et tragique », a-t-il déclaré.