SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Tlais: les services de sécurité ne peuvent pas faire pression sur le chauffeur public au sujet de la tarification

Le président du syndicat du transport terrestre, Bassam Tlais,a déclaré dans une interview télévisée, que « le secteur de transports n’a actuellement pas un prix spécifique pour le transport au Liban »,notant que « à cause du manque de confiance dans l’Etat libanais, les gens pratiquent la monopolisation et le stockage des dérivés du pétrole ».

Il a souligné que « le tarif que nous avons fixé récemment était basé sur le soutien de l’État libanais aux chauffeurs publics ».Il a expliqué que « les services de sécurité ne peuvent pas faire pression sur le chauffeur public au sujet de la tarification, car il ne peut pas s’approvisionner en essence dans les stations et ainsi il va au marché noir ».

Il a annoncé que « le secteur finira par annoncer le tarif officiel des transports, et la bataille que nous menons est la bataille du citoyen et du chauffeur ».