SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Tlais : Pour respecter les frais de service de 4000 livres libanaises

Le chef de la Fédération des syndicats du transport terrestre, Bassam Tlais, a commenté ce qui a été annoncé par certains au sujet de l’augmentation du tarif des services, en niant cette affaire, soulignant que « ces propos nuisent aux conducteurs et aux citoyens et sont sans aucun fondement, et le tarif est émis par le ministre des Travaux, toute augmentation aléatoire signifie que le conducteur viole. »

Et Abu Chakra a poursuivi, dans une déclaration télévisée : « Je ne peux pas demander au gouvernement d’appliquer la loi en supprimant les fausses plaques et les conducteurs non libanais, et je viole la loi en augmentant le tarif. Par conséquent, nous devons nous soumettre au tarif de 4000 livres libanaises pour le service, et personne n’a le droit d’émettre une décision de sa tête, et je dis aux chauffeurs publics : Ne faites pas de la question du tarif un problème entre vous, votre famille et vos voisins, car le passager n’est pas le fils d’un député ou le fils d’un ministre ou le fils d’un directeur de banque. »