SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Tripoli est triste… Et le processus de recherche des disparus se poursuit

Les forces aériennes, maritimes et terrestres de l’armée libanaise poursuivent l’opération de sauvetage et de recherche des personnes disparues dans l’accident du bateau d’immigration clandestine qui a coulé il y a 3 jours au large des côtes du port, plus précisément près de l’île d’Al-Fanar – Ramkin. Quarante-cinq passagers ont été secourus et huit corps ont été récupérés jusqu’à présent.

La ville de Tripoli témoigne d’un état de tristesse et de chagrin, alors que la circulation y est relativement légère, et que les services officiels et les magasins ont ouvert leurs portes aujourd’hui.

Le naufrage d’un bateau transportant des migrants au large des côtes de la ville de Tripoli, dans le nord du Liban, a suscité une colère générale sur les médias sociaux du pays.

La Croix-Rouge libanaise a déclaré qu’il y avait 60 personnes à bord, tandis que des témoins oculaires ont affirmé que le nombre de personnes à bord était d’environ 75.