SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2021, Monday |

Un appel des propriétaires de stations-service aux forces de sécurité pour qu’elles interviennent et contrôlent la situation !

Le secrétaire du Syndicat des propriétaires de stations-service, Hassan Jaafar, et les membres du Syndicat ont déclaré que « plus de 3 semaines se sont écoulées depuis la détérioration de la situation et sa fuite dramatique dans les stations-service sur tous les territoires libanais en raison de l’absence des forces de sécurité dans les stations comme auparavant, sachant que plus de 90% des stations dans les territoires libanais étaient fermées. La fermeture de ces stations est due au fait qu’elles ne reçoivent pas de carburants de la part des sociétés d’importation en raison de l’épuisement des quantités et de la non-ouverture de nouveaux crédits bancaires. »

Les propriétaires des stations ont expliqué que leur rôle se limite uniquement à fournir du carburant, soulignant qu’ils n’ont aucun rôle lié au contrôle de l’utilisation des matériaux, à la prévention du monopole, de la contrebande et du marché noir, et à la vérification de l’identité de tous les clients.

« Afin que les stations puissent continuer à travailler », les propriétaires des stations-service ont demandé d’urgence, à partir de demain matin, à tous les services de sécurité libanais, y compris l’armée, les forces de sécurité intérieure, la sécurité générale et la sûreté de l’État, d’intervenir et de faire tout ce qui est nécessaire pour contrôler la situation, qui est complètement hors de contrôle, afin que les stations puissent continuer à fournir du carburant aux citoyens, et que les stations ne soient pas obligées de suspendre leur travail.