SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Un appel du Premier ministre aux dirigeants de l’Arabie saoudite

Le Premier ministre Najib Mikati a exprimé son regret pour la décision du Royaume d’Arabie Saoudite annoncée cet après-midi et pour les mesures qu’il a prises.

Mikati a dit que nous avons toujours exprimé notre rejet de tout mauvais traitement du Royaume d’Arabie Saoudite et appelé à corriger les failles dans les relations entre les deux pays frères durant la période passée, et nous avons souligné dans la déclaration ministérielle que l’une des priorités de notre gouvernement est d’œuvrer au rétablissement des relations et des liens historiques entre le Liban et ses frères arabes.

De plus, il a souligné : « Nous avons également exprimé et souligné il y a deux jours que la position du ministre de l’Information George Qardahi, qu’il a annoncée avant de prendre ses fonctions ministérielles, ne représente pas l’opinion du gouvernement. Nous regrettons profondément la décision du Royaume, et nous espérons que les dirigeants du Royaume, avec leur sagesse, la reconsidéreront, et nous continuerons, pour notre part, à travailler avec tous les efforts et la persévérance nécessaires pour réparer les défauts dénoncés et traiter ce qui doit l’être. »

En outre, il a déclaré : « Nous adressons nos sincères remerciements et notre respect au gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz, et à son prince héritier, Mohammed bin Salman, et nous leur exprimons notre rejet ferme et catégorique de tout ce qui porte atteinte aux profondes relations fraternelles avec le Royaume d’Arabie saoudite, Nous affirmons notre attachement à tous les liens fraternels solides et notre détermination à maintenir les meilleures relations fraternelles avec le Royaume d’Arabie saoudite et les frères du Conseil de coopération du Golfe. »

Et il a ajouté : « Nous appelons également les dirigeants frères arabes à œuvrer et à aider à surmonter cette crise afin de préserver la cohésion arabe dans ces conditions délicates que vivent nos pays et nos peuples. Nous continuons à établir des contacts pour faire face à la crise et à ses répercussions. »