SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Un avertissement international au gouvernement: Les enquêtes du port sont parallèles à l’importance des réformes

Au lendemain de ce qui s’est passé à Tayouneh, la stabilité du Liban est en danger.

La sous-secrétaire d’Etat américaine Victoria Nuland a déclaré Jeudi depuis Beyrouth que « le peuple libanais mérite mieux que cela ».

Pendant ce temps, le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price, a souligné que les Etats-Unis s’opposent à « la menace de violence contre le système judiciaire dans n’importe quel pays, et nous soutenons l’indépendance du pouvoir judiciaire au Liban ».

« Les juges doivent être à l’abri de la violence », a-t-il ajouté.  »

À son tour, le ministère saoudien des Affaires étrangères a déclaré que le Royaume suivait avec intérêt les événements actuels au Liban, exprimant son espoir que la situation se stabilise dès que possible.

Selon un communiqué du ministère publié par l’agence de presse officielle, l’Arabie saoudite a affirmé sa position et sa solidarité avec le « peuple libanais.  »

Par ailleurs, l’Union européenne a annoncé que ses ministres des Affaires étrangères se réuniront Lundi prochain, et que le dossier libanais pourrait être présent à l’ordre du jour.

Il a rappelé qu’il s’était mis d’accord sur un cadre général pour imposer des sanctions à ceux qui entravent le processus politique au Liban.

Selon ce que des sources diplomatiques disent à Almarkazia, la façon dont les autorités libanaises ont traité les enquêtes du 4 août, aura un impact significatif sur la façon dont la communauté internationale traitera avec le gouvernement naissant.

    la source :
  • Almarkazia