SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Un député des FL met en garde contre un retour en arrière

Le membre du bloc « République forte », le député Saeed Al-Asmar, a mis en garde contre les tentatives suspectes de revenir en arrière.

Il a appelé à accélérer l’élection d’un président souverain, réformiste, libre qui respecte la constitution et s’engage à mettre en œuvre toutes ses dispositions.

Et il a tweeté: « À l’occasion du 33e anniversaire de la naissance de l’Accord de Taëf, qui a mis fin à la guerre et consolidé le concept de partenariat dans la gouvernance, nous mettons en garde contre les tentatives suspectes de revenir en arrière et appelons à l’élection rapide d’un président souverain, réformiste, libre qui respecte la constitution et s’engage à mettre en œuvre toutes ses dispositions. »

Dans un contexte connexe, le membre du bloc République forte, le député Chawki Daccache, a estimé, via Twitter, que « l’invitation du Royaume d’Arabie saoudite, par l’intermédiaire de son ambassadeur à Beyrouth, à une conférence sur le 33e anniversaire de l’accord de Taëf, est un renouvellement de l’adhésion du Royaume à la volonté de la plupart des Libanais de vivre ensemble dans le respect des dispositions de la constitution, de la légitimité et de l’application de tous ses aspects. »