SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 October 2021, Wednesday |

Un livre du Liban au Conseil de sécurité pour empêcher toute fouille dans les zones contestées 

L’ambassadeur du Liban aux Nations Unies, l’ambassadeur Amal Mudalali, sur les instructions du ministre des Affaires étrangères Abdullahi Bou Habib, a écrit au Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, et au Président du Conseil de sécurité, la déléguée non secrétaire de l’Irlande aux Nations Unies, Geraldine Byrne Nasson, au sujet d’informations selon lesquelles Israël avait obtenu des contrats pour fournir des services d’évaluation de forage gazier et pétrolier en mer à Halliburton dans le soi-disant « champ Karish » dans la région et la frontière maritime contestée.

Le Liban a appelé le Conseil de sécurité à « veiller à ce que les travaux d’évaluation de l’exploration n’aient pas lieu dans une zone contestée entre le Liban et Israël, afin d’éviter toute atteinte aux droits et à la souveraineté du Liban ».

Il a également appelé le Liban à « empêcher toute exploration future dans les zones contestées et à éviter les mesures qui pourraient constituer une menace pour la paix et la sécurité internationales ».