SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Un nouveau détour d’Aouni sur Oweidat

Il semble que le président Michel Aoun et son équipe de conseillers ainsi que le Courant patriotique libre ne se soient pas rendus à la décision du Conseil d’État, qui a rejeté la demande de la juge Ghada Aoun d’arrêter la décision discriminatoire du procureur général, le juge Ghassan Oweidat, d’empêcher sa main d’enquêter sur les questions financières, mais ont plutôt entamé un nouveau processus de contournement de cette décision, consacrant la rébellion de la juge Aoun contre son président, le Conseil judiciaire et toutes les références judiciaires.

Des sources accompagnant le dossier ont révélé à la Voix de Beyrouth International : « Cette question a été discutée entre le président Michel Aoun et l’équipe de conseillers au Palais républicain, en présence du premier juge d’instruction Nicolas Mansour, et ils ont décidé d’une procédure qui serait le meilleur moyen de contourner la décision d’Oweidat de le vider de son contenu et de le laisser tomber, et c’est la meilleure façon de sortir le juge Aoun de son isolement, et de souligner sa victoire dans cette bataille, non seulement contre Oweidat, mais sur le Conseil judiciaire suprême et l’Autorité d’inspection judiciaire, qui fait l’objet d’une enquête devant lui pour ses transgressions, et une victoire même sur le Conseil de la « Choura » d’Etat, dont la décision finale a été une frustration pour le pacte avec tous ses symboles. »

    la source :
  • Sawt Beirut International