SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Une augmentation du prix du carburant…

Les prix du carburant ont augmenté et le prix de l’essence à indice d’octane 98 est passé à 209300 livres libanaises, à l’essence à indice d’octane 95, à 202400 livres et celui du diesel à 162700 livres, selon le nouveau tableau des prix publié par le ministère de l’Énergie.

La crise de l’essence, exacerbée aujourd’hui avec l’augmentation du nombre de files d’attente devant les stations, qui est revenue à la fermeture aujourd’hui, en raison de la non réception du matériel, en attendant que le ministère de l’Énergie publie le bordereau des prix.

Le représentant des distributeurs de carburant, Fadi Abu Shakra, a annoncé que le prix d’un bidon d’essence serait aujourd’hui au prix de 14 000 livres par dollar.

Dans une interview à Al-Jadeed, il a confirmé que les pétroliers n’ont pas encore été chargés, en attendant le nouveau barème tarifaire, tandis que les navires ont commencé à décharger et sécuriseront les quantités pour les marchés.  »

Et il a confirmé à « Sawt Lebnan » que le bureau des douanes avait demandé aux compagnies d’importation de pétrole de ne pas livrer de carburant tant que le barème des prix n’aurait pas été publié, tandis que les citoyens des stations demandaient au ministre de l’Énergie d’accélérer son émission.

D’autre part, un membre du Syndicat des propriétaires d’hydrocarbures, George Brax, a annoncé, dans une interview à la radio, qu’il y avait eu une amélioration et une percée relative dans la crise de l’essence qui a commencé hier.

Al-Barraks a ajouté : « Le mécanisme qui doit être suivi a un impact sur la vie du pays. La Direction Générale du Pétrole est censée émettre une nouvelle grille tarifaire, mais la grille tarifaire sera classique, et les prix seront soutenus. «