SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Une baisse du taux de change du dollar sur le marché noir

Le dollar au marché noir a connu une baisse notable ce soir, le taux de change oscillant entre 20,600 et 20,650 livres libanaises par dollar, après avoir atteint son maximum dans la journée à 20830 livres libanaises.

A cet égard, le Président de la République, Michel Aoun, a affirmé que le gouvernement poursuit la préparation du processus de négociation avec le Fonds monétaire international sur un plan de relance économique qui aidera à reconstruire l’économie nationale sur une base productive et contribuera à la réalisation des réformes que le Liban souhaite et dont la communauté internationale soutient la mise en œuvre.

Les Libanais craignent le grand impact de la décision de l’Arabie Saoudite d’arrêter toutes les exportations libanaises, qui selon l’Autorité de développement des relations économiques entre le Liban et le Golfe s’élèvent à plus d’un milliard et 200 millions de dollars. Et le ministre libanais des Affaires étrangères, Abdullah Bou Habib, a appelé l’Arabie saoudite à engager un dialogue pour résoudre la crise actuelle entre Beyrouth et Riyad.

En effet, cette crise intervient en raison des déclarations du ministre libanais de l’information, George Kordahi, sur le Yémen, qui ont provoqué la colère de Riyad, qui, avec d’autres pays du Golfe, a rappelé ses ambassadeurs de Beyrouth.

En ce qui concerne l’impact de l’effondrement économique, 78% des Libanais sont passés sous le seuil de pauvreté, et la livre libanaise a perdu plus de 90% de sa valeur par rapport au dollar, tandis que les prix de tous les matériaux et biens ont augmenté de plus de 700%.

Le Liban subit la pire crise financière de son histoire, et l’accord avec le FMI est considéré comme le seul moyen d’obtenir de l’aide.