SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Une décision de justice contre des fabricants et contrebandiers de Captagon

Le tribunal correctionnel de Beyrouth, présidé par le juge Sami SodKi et composé des deux conseillers, les juges Lama Ayoub et Cristelle Malaki, a rendu un jugement prononçant une peine de travaux forcés pour une période de sept ans contre l’accusé, Hassan Daqu, et le condamnant pour le crime de fabrication de Captagon et de sa contrebande à l’étranger, et lui infligeant une amende de 100 millions de livres.

Le tribunal a prononcé une peine de travaux forcés pour une période de cinq ans contre les accusés, Mamdouh Al-Hijjah et Khaled Al-Hijjah, en plus d’amendes financières, et d’une peine d’emprisonnement de deux ans et trois mois pour l’accusé, Abdul Hamid Al- Ibrahim.

Alors que les accusés Quoutiba, Radwan Al-Qader, Mohammad Al-Bakri et Sami Raslan ont été acquittés du chef de trafic de drogue faute de preuves, ils ont été reconnus coupables d’un délit de blanchiment d’argent et condamnés chacun à trois ans de prison, et l’accusé Mohammad Hamsho a été déclaré innocent faute de preuves.

Le tribunal a condamné 25 autres fugitifs de la justice à la réclusion à perpétuité avec travaux forcés et les a privés de tous leurs droits civiques et les a empêchés de disposer de leurs fonds mobiliers et immobiliers et les a mis à la disposition de l’État libanais et obtenu leur garde.