SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Une déclaration du ministère de l’Énergie et de l’Eau

Le ministère de l’Énergie et de l’Eau a publié la déclaration suivante:

« Après avoir achevé tous les préparatifs administratifs et techniques, entre les parties libanaise et irakienne, concernant l’accord signé avec l’État frère d’Irak pour acheminer un million de tonnes de fuel noir pendant un an et le remplacer par des appels d’offres mensuels sur place (entre 75 à 85 mille tonnes) au profit d’Electricité du Liban.

Après les approbations de la partie irakienne sur le cahier des charges et les entreprises participantes, la Direction générale du pétrole du ministère de l’Énergie et de l’Eau a lancé le premier appel d’offres pour remplacer environ 84 000 tonnes de pétrole noir par environ 30 000 tonnes de B lourd carburant de qualité et environ 33 000 tonnes de gazole.

La Direction Générale du Pétrole a convoqué une réunion virtuelle d’ouverture des offres, à laquelle ont été conviés les représentants des entreprises participant à l’appel d’offres. Et la Direction générale du pétrole au ministère de l’Énergie et de l’Eau, le ministère libanais des Finances, la Banque centrale et la Compagnie irakienne Sumo.

3 entreprises internationales ont participé à l’appel d’offres, sur 4, qui ont été approuvés par la partie irakienne.

Il s’agit de: Emirates National Oil Company (Enoc), Independent Petroleum Group (IPG) et Coral Energy DMCC.

L’appel d’offres a été remporté par l’Emirates National Oil Company (Enoc).

Après avoir informé la partie irakienne du résultat final, la société gagnante apportera le carburant remplacé au Liban environ deux semaines après avoir reçu la cargaison de pétrole noir d’Irak entre le 3 et le 5 septembre.