SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Une déclaration du ministère des Affaires étrangères à ce sujet

Le ministère des Affaires étrangères et des Emigrants a publié une déclaration disant: « Le ministère des Affaires étrangères et des Emigrants regrette l’incident qui s’est produit avec le bataillon irlandais de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban.

Dans l’attente d’enquêtes sur cet incident, le ministère confirme qu’aucune forme d’agression contre la FINUL n’est acceptable et met l’accent sur la sûreté et la sécurité de son personnel et de ses mécanismes.  »

Il a ajouté: « Alors que le ministère exprime ses regrets sur les scènes transmises par les réseaux sociaux.

Il renouvelle sa préoccupation pour la sécurité de la FINUL, en particulier du bataillon irlandais, qui est l’une des forces en service dans le sud du Liban depuis la création de la FINUL.

Ce qui joue toujours un rôle important dans le maintien de la sécurité et de la stabilité du sud du Liban.  »

Il a poursuivi: « A cet égard, le Liban apprécie le rôle de la FINUL en général, et du bataillon irlandais en particulier, et son peuple apprécie le rôle joué par ce bataillon au sein des forces internationales.

Il affirme la relation bilatérale qui le lie avec l’Irlande et apprécie les efforts qu’elle a déployés pour renouveler le mandat de la FINUL au Conseil de sécurité de l’ONU.

Elle rappelle son rôle dans l’obtention du soutien de la FINUL à l’armée libanaise dans le cadre de la résolution 2591 (2021).

Enfin, il renouvelle l’engagement continu du Liban envers les résolutions internationales pertinentes, en particulier la résolution 1701.

Cette déclaration fait suite à l’incident survenu avec le bataillon irlandais de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban le 22 décembre 2021.

Le Premier ministre Najib Mikati a contacté le ministre des Affaires étrangères et des Emigrants, Abdullah Bu Habib, pour discuter de cette question.