SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Une déclaration importante aux forces de sécurité concernant l’application de mesures préventives contre le virus Corona

La Direction générale des forces de sécurité intérieure – Division des relations publiques a publié le communiqué suivant :

Sur la base de la lettre émise par la Direction générale de la Présidence du Conseil des ministres, et de la décision du ministre de l’Intérieur et des Municipalités n° 1415 en date du 16/12/2021, et en application des recommandations émises par le Comité de suivi des mesures préventives et des mesures pour le coronavirus, qui a statué ce qui suit :

Il est interdit d’organiser des rassemblements et des fêtes dont la capacité dépasse 50% de la capacité du lieu ou de la salle désignée. Dans le cas où le nombre de participants dépasse /100/ personnes, une autorisation préalable doit être obtenue par e-mail : [email protected]

Tous les établissements touristiques, restaurants et hôtels sont tenus de ne pas recevoir les personnes qui ne disposent pas d’un certificat attestant qu’elles ont reçu au moins une dose de vaccin, ou d’un résultat négatif de l’examen PCR, qui ne dépasse pas /48/ heures à compter de la date de sa délivrance.

Le couvre-feu sera imposé sur toutes les terres libanaises à partir de 19h00 le 17/12/2021 jusqu’à 6h00 le 01/09/2022 inclus. Des exceptions sont prévues pour les personnes ayant reçu au moins une dose de vaccins, ou dont les résultats des examens de laboratoire ont été négatifs dans les 48 heures, ainsi que pour les personnes âgées de moins de douze ans.

Les Forces de sécurité intérieure mettront en œuvre tous les points énumérés ci-dessus, et appellent les citoyens à respecter pleinement le contenu de cette décision et à ne pas l’enfreindre afin de préserver la sécurité publique, au risque de rédiger des procès-verbaux de saisie contre les contrevenants.

Et les forces de sécurité leur demandent de ne pas hésiter à signaler toute violation qu’ils voient, en appelant le numéro /112/ en cas d’urgence, ou en envoyant une plainte documentée de la violation (photo ou clip vidéo…), à travers ses sites de médias sociaux.