SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Une déclaration importante du ministère de l’Éducation concernant les « examens officiels »

Le bureau des médias du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a publié une déclaration disant: »Lorsque nous avons décidé, en tant que ministère de l’Éducation de faire les examens officiels après des réunions de coordination avec les écoles, les liens de l’éducation, les syndicats et les parents, notre décision est venue après avoir discuté de la situation éducative avec les personnes concernées par l’éducation et l’état de santé avec les références sanitaires, le ministère de la Santé et la commission chargée du suivi de la pandémie de Corona.Et bien sur nous n’avons pas suivi la voie des décisions populistes et de la diffusion des « certificat » car nous avons étudié la réalité éducative du pays et la réalité du certificat libanais. »

La déclaration a ajouté: « Lorsque nous avons décidé de passer les examens officiels, nous n’avons pas oublié que les étudiants n’étaient pas en mesure de terminer les programmes. Par conséquent, nous avons décidé de réduire la pression en organisant les examens du Brevet dans les écoles elles-mêmes, avec un programme réduit ». »

La déclaration a poursuivit: « Lorsque nous avons décidé de passer les examens officiels, nous avons pris en consideration la situation économique, de vie, sociale et financière des enseignants et du personnel éducatif.Nous affirmons que leurs droits sont fondamentaux pour nous. » »Nous avons demandé un million de livres pour soutenir les étudiants et leurs familles, et l’approbation est venue à l’unanimité et signée par le ministre des Finances et le gouverneur de la Banque du Liban », « Nous avons étudié un projet de loi pour soutenir le secteur éducatif et les fonds scolaires avec 500 milliards de livres au gouvernement, mais il était absent lors des sessions parlementaires. »

« Nous avons communiqué avec les trois présidents et pris les approbations nécessaires selon les règles concernant les examens.Nous avons communiqué, comme nous l’avons précisé dans nos déclarations précédentes, avec tous les ministres et responsables concernés pour assurer le bon déroulement des examens. »

« Notre devoir en tant que ministère de l’Éducation est de mener des examens afin de protéger les droits des étudiants et le certificat national, et si les références de santé, le ministère de la Santé et le comité Corona ont un different avis après l’enregistrement des cas Delta, nous en discutera avec eux bientôt. »

La déclaration a conclué: »A rappeler que les pays arabes voisins ont passé ou passent leurs examens officiels, et nous devons maintenir le niveau d’éducation du Liban malgré toutes les circonstances.
J’appelle tout le monde à soutenir l’éducation et à rester à l’écart des slogans que nous applaudissons aujourd’hui et qui nous feront pleurer demain. »