SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Une délégation de la « FAO » rencontre le ministre de l’Agriculture

Le secteur agricole au Liban, comme tous les autres secteurs, est confronté à un manque de soutien de l’État, en plus des difficultés et du manque de capacités et de ressources.

Dans ce contexte, le ministre de l’agriculture Abbas Hajj Hassan a rencontré une délégation de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture « FAO Food and Agriculture Organization of the United Nations », et a discuté avec elle des problèmes du secteur agricole au Liban.

La délégation a annoncé son intention d’aider le secteur agricole par le biais d’une « contribution à l’élaboration d’un plan de redressement pour le secteur à la lumière de la prochaine étape », où une réunion aura lieu dans une semaine qui comprendra toutes les parties prenantes, en plus des syndicats et des fonctionnaires concernés par ces dossiers dans le pays, afin de compléter une proposition à soumettre au ministère au nom de l’organisation « FAO » en fonction des besoins du ministère.

La délégation a également affirmé, « travailler sur cinq projets stratégiques pour faire avancer le secteur, qui sont :

– Résoudre le problème énergétique des agriculteurs grâce aux énergies renouvelables.

– La culture du safran.

– L’autonomisation des jeunes et des femmes.

– L’orientation agricole

– L’utilisation des technologies modernes dans l’agriculture.

La délégation a déclaré qu’il « cherche à augmenter la proportion de la production de blé au Liban, afin d’injecter la production libanaise dans l’équilibre du stock stratégique de l’État. »