SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Une demande urgente de LADE: aucun nom ne doit figurer sur les listes de disqualification

L’Association libanaise pour les élections démocratiques (LADE) appelle le ministère de l’Intérieur et des Municipalités à publier une circulaire immédiate et urgente confirmant le respect de la loi qui interdit aux commissions d’inscription primaire d’inscrire tout nouveau nom sur les listes de disqualification après le 25 mars 2022.

Ceci est conforme au troisième paragraphe de l’article 89 de la loi électorale 44/2017, qui stipule ce qui suit:« Nul ne peut voter s’il n’est pas inscrit sur la liste électorale du bureau de vote ou s’il a obtenu de la commission d’inscription compétente une décision d’inscrire son nom avant le cinq et le vingt et un mars après avis du ministère ».

L’association avait appris que le ministère de l’Intérieur diffuserait jeudi 12 mai une circulaire interdisant l’inscription de tout nom sur les listes de disqualification, de peur que les machines électorales des candidats et des partis ne profitent de l’affaire, avant les élections législatives du 15 mai.

Mais jusqu’à la date de cette déclaration, le ministère de l’Intérieur n’avait émis aucune circulaire à cet égard.