SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

Une forte participation aux élections françaises au Liban

Aujourd’hui, le premier tour de l’élection présidentielle française se déroulera au Liban dans 12 bureaux de vote répartis dans différentes régions, dont le siège de l’ambassade de France à Beyrouth, où environ 18742 électeurs éliront pour eux un nouveau président parmi 12 candidats représentant tous les horizons politiques en France.

Il y a une forte participation aux urnes à l’ambassade de France, qui a ouvert ses portes de huit heures du matin à sept heures du soir, dans une ambiance démocratique et sereine, en présence de l’ambassadrice de France, Anne Grillo, l’ambassade personnel et un grand nombre de médias.

Le Consul général de France, Julien Bouchard, a indiqué que:« le premier tour des élections françaises se déroule au Liban pour les citoyens français inscrits ici, et que l’organisation de ces élections pour les Français résidant au Liban est une victoire pour la démocratie ».

Soulignant qu’« il y a environ 18742 électeurs inscrits, qui votent de huit heures du matin à sept heures du soir ».

Il a déclaré:« Pour nous, ce délai est très important afin de permettre à nos citoyens, qui vivent à environ 3 000 kilomètres de Paris, d’exprimer leur opinion de manière démocratique, et c’est une question très importante. 15 jours, qui sont tous le résultat de semaines de préparation par l’équipe de l’ambassade, que je remercie, sous la supervision de l’ambassadeur.

Il a souligné que:« tous ceux qui ont participé à l’organisation de ces élections, de l’ambassade et d’autres, se sont portés volontaires gratuitement, et c’est la preuve de leur engagement envers la citoyenneté, et nous sommes heureux que nos concitoyens aient été tels que nous leur confions à temps ». Il a souligné que:« les élections se déroulent dans le calme et la transparence, et c’est important pour nous ».

A une question sur l’importance de ces élections, qui coïncident bientôt avec les élections législatives libanaises, il a répondu:« C’est une coïncidence. Les élections françaises ont été décidées environ un an avant qu’elles aient lieu, et la fixation des dates est un pur hasard ».

Concernant les problèmes d’organisation des élections dus à la situation bien connue au Liban, il a déclaré : « Nous n’avons rencontré aucun problème, malgré les difficultés découlant de la situation au Liban, et j’en profite pour remercier toutes les autorités libanaises qui frappé à leur porte pour obtenir des approbations ou la coopération des forces de sécurité, et ils ont tous répondu parce qu’ils se rendent compte de l’importance d’organiser ces élections sur son sol, à travers vous, je tiens à la remercier ».

Il a souligné que:« le pourcentage de titulaires de nationalités libanaise et française est très élevé au Liban, environ 80% des Français inscrits au Liban ». Il a déclaré:« Le principe de base des élections est d’assurer le secret du scrutin, et le travail de l’ambassade et du consulat est d’organiser les élections dans le calme, la transparence et la sécurité, dans le respect des lois et règlements français tels qu’ils sont appliqués en France ».

Il a souligné que:« le nombre de résidents français résidant au Liban est d’environ 21 000 et ils sont enregistrés au consulat. La personne qui a le droit de vote est celle qui a atteint l’âge de 18 ans et qui est inscrite sur la liste électorale. Nous avons 12 bureaux de vote dans tout le Liban, 8 bureaux de vote à Beyrouth, dont 4 à l’ambassade, 4 au Lycée Français, deux bureaux électoraux à Jounieh et Sidon, et un à Tripoli.

Cette année également, nous avons alloué ici à l’ambassade un bureau de vote pour les Français résidant à Damas et en Syrie qui souhaitent voter ici, car il appartient au Consulat général à Beyrouth d’organiser l’élection des inscrits sur le bulletin de vote. liste à Damas et voter ici à Beyrouth ».

Il a conclu:« Jusqu’à présent, le taux de participation est bon, et les résultats seront officiellement proclamés par le Conseil constitutionnel en France ».