SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Une grave détérioration de la situation sanitaire

Le Dr Abdel Rahman Al-Bizri a mis en garde, dans un communiqué, « contre la détérioration grave et dangereuse des capacités sanitaires et hospitalières au Liban en raison de la perte et du coût élevé des médicaments, et de la diminution de la couverture financière des différents garants d’une manière qui ne correspond pas au coût réel des hospitalisations et des autres services médicaux. »

Et il a estimé que « le Liban, qui était un centre hospitalier important dans la région et la capitale du développement médical et de la recherche scientifique, est devenu un pays menacé par la perte de la capacité à fournir des traitements à ses citoyens. » Il a appelé « le gouvernement actuel à assumer sa responsabilité afin de sauver les Libanais de la misère sanitaire, après avoir échoué à les sauver de la pauvreté et de la misère sociale. »