SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 October 2021, Monday |

Une inquiétude israélienne face à l’exploitation par le Hezbollah du chaos au Liban

Des responsables de l’armée israélienne ont averti que le Hezbollah renforce son influence à l’intérieur du Liban et exploite la crise politique et économique qui frappe le pays pour son propre bénéfice politique.

Et le journal hébreu « Israel Hayom » a cité ce matin, le commandant de la 91e division, Shlomi Binder – qui est responsable de la protection de la frontière avec le Liban – qui a déclaré : « Il existe un réel danger que le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, exploite le chaos au Liban pour étendre son autorité et celle de l’Iran à l’intérieur du Liban. »

Le journal affirme : « Le commandement nord de l’armée israélienne se prépare à la possibilité que des milliers de Libanais tentent de rejoindre par bateau la frontière avec Israël pour tenter de trouver un avenir meilleur. »

Vendredi, le journal hébreu Maariv a publié un rapport analysant la situation sécuritaire et militaire au Liban, dans lequel il a indiqué que la situation de l’armée libanaise est dangereuse, et a également comparé les salaires des commandants de l’armée et des membres du Hezbollah.

Le journal a déclaré que « les données suivantes peuvent refléter la situation de l’armée, puisqu’elles indiquent que le commandant en chef de l’armée libanaise, Joseph Aoun, reçoit 677 dollars par mois, alors que le salaire du plus petit membre du Hezbollah dépasse 500 dollars. »

Et il a souligné qu’ « avant la crise économique, les généraux supérieurs de l’armée libanaise, avec des grades parallèles à ceux de général de brigade et de général de division, recevaient un salaire mensuel compris entre 4 000 et 6 000 dollars. »